TERRE D’ARGILE – MAISONS

31150 - Bruguières
Livraison 2024 4T
Maisons

Copropriété de 36 logements

Avant-première
En lancement
En travaux
Livraison imminente
Livré
En travaux

Les biens disponibles à la vente

T5 à partir de 388 000€
Voir le détail
Lot Typologie Étage Surface Extérieur Parking Prix Dispositif Plan Etat Optionner
V01 Maison T5 RDC 112.35m² 291.35m² 2 parkings 388 000 € Libre
V02 Maison T5 RDC 112.35m² 294.80m² 2 parkings 388 000 € Libre

Dans un quartier pavillonnaire, proche du cœur de ville

Vivre dans la commune de Bruguières

Idéalement située à 15 minutes de Toulouse et des importants bassins d’emploi du nord de son agglomération, Bruguières est une ville paisible, particulièrement recherchée par des habitants cherchant un cadre de vie calme et au contact de la nature, tout en restant connecté à la ville rose.

Commune prisée de la 1ère couronne traversée par l’A62, Bruguières réunit toutes les conditions pour concilier vie personnelle et vie professionnelle.

La résidence Terre d’Argile

Terre d’Argile se dresse dans un quartier pavillonnaire paisible de Bruguières, près de toutes les commodités et du centre commercial de Fenouillet. Composée de villas et de huit bâtiments collectifs de deux à trois niveaux, cette résidence de faible densité propose 34 logements de standing.

Pour le bien-être de ses habitants, la résidence dévoile en son cœur un jardin commun engazonné et arboré accessible à tous, pour apporter ombre et fraîcheur à ses habitants, et créer un espace de rencontre et de convivialité.

Documents à télécharger

Labels

  • RT2012
  • NF Habitat

Les + du programme

  • Local vélos
  • Vidéo surveillance
  • Cœur d'îlot
  • Prestations de qualité
  • Parking sécurisé
  • Petite copropriété
  • Architecture contemporaine
  • Environnement calme

À proximité

  • Commerces de proximité
  • Crèche
  • Maternelle
  • École primaire
  • Équipements sportifs
  • Bus
  • Zone commerciale
  • Pôle médical
  • Infrastructures de loisirs
  • Services de proximité

Vous avez un projet immobilier ?

Parlons-en dès maintenant !